mercredi 16 avril 2014

Hourglass: Ambient Lighting Blush – Dim Infusion

À l’occasion de mon anniversaire, je me suis offert un petit luxe (enfin, plusieurs, mais je veux parler ici de l’un d’entre eux!): les nouveaux blushs de la marque Hourglass, les "Ambient Lighting Blush".

Hourglass: Ambient Lighting Blush

Je dois avouer que c’est la première fois que je dépense autant d’argent pour un blush (il se vend 41$ chez Sephora). Peut-être aussi la dernière... Certes, il est très beau. Mais cela vaut-il la peine d’investir autant lorsque plusieurs marques nous en offre de très jolis à petits prix? J.y réfléchis encore...

J’ai beaucoup ri en lisant la description du blush sur le site de Sephora :
« Hybride révolutionnaire », « couleurs modernes à couper le souffle », « les six teintes, qui vont du corail doux au rose frais, forment une garde-robe d’accents lumineux captivants pour les joues », « amplifient les couleurs à un niveau multidimensionnel, donnant un nouveau souffle à votre vision du fard à joues », « imprégner l’ensemble du teint d’un éclat éblouissant ».

Lorsqu’on lit une telle description, on se dit que soit le produit est vraiment extraordinaire, soit la description est un peu… « too much ». Cela peut également avoir pour effet que nos attentes soient très très élevées… attentes qui pourraient être déçues si le produit n’est pas tout à fait à la hauteur des qualificatifs qu’on lui attribue... Personnellement, j’ai lu le descriptif après mon achat, c’est-à-dire pour faire cet article. Ma réaction à la lecture de ce descriptif : l’éclat éblouissant est davantage dans le texte que dans le produit!!

Ces produits « hybrides » sont le fruit d’un mélange entre un pigment et l’une des poudres déjà sur le marché de la marque Hourglass (Ambient Lighting Powder). Selon la marque, la présence d’une des poudres Ambient Lighting devrait donner aux blushs les mêmes effets de lumière tant appréciés des poudres. Bien sûr, il y a une certaine lumière, mais peut-être pas jusqu’à la qualifier d’un « éclat éblouissant ». D’ailleurs, la marque précise que le blush est conçu pour être utilisé avec la poudre Ambient Lighting Powder. Leur utilisation conjointe produirait « une luminescence multidimentionnelle impossible à atteindre avec un autre produit ».  Une luminescence multidimentionnelle? Euh... ;-)

J’ai choisi la teinte « Dim Infusion », décrite comme ceci sur le site de Sephora : « roseur corail fusionnée avec la poudre Ambient Lighting Dim Light pour ajouter de la chaleur ». Disons en moins de mots que c’est un beau pêche au fini satiné. Sa texture soyeuse le rend très facile à travailler et sa pigmentation est juste parfaite : pas besoin d’en mettre 4 couches mais pas de risque non plus de se retrouver avec de grosses taches pêches sur les joues!

Hourglass: Ambient Lighting Blush – Dim Infusion
Hourglass: Ambient Lighting Blush – Dim Infusion

J’ai donc adoré ce blush : autant le produit en lui-même (avec ses belles marbrures de même que son packaging très chic) que son application facile et son rendu satiné qui tient toute la journée. Par contre, je pense que je préférerais m’acheter 4 blushs de différentes teintes à 10$ plutôt qu’un seul à 41$. Autant je rachèterai ma nouvelle poudre Nars elle aussi très dispendieuse parce que là, clairement, je vois la différence, autant là, oui, il est beau, mais pas assez exceptionnel pour justifier son prix…

Hourglass: Ambient Lighting Blush – Dim Infusion
Hourglass: Ambient Lighting Blush – Dim Infusion

Si vous l’avez testé, qu’en avez-vous pensé?


Et vous, préférez-vous acheter un blush dispendieux ou plusieurs à petits prix?

5 commentaires:

  1. Je ne l'ai jamais testé mais je voulais juste commenté la description de la marque : luminescence multidimentionelle...On ne prenrdait pas un peu la consommatrice pour une dinde???
    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que quand j'ai lu la description sur le site de Sephora je me le suis demandé!! :)

      Supprimer
  2. Très joli, aussi bien le packaging que le blush en lui même.
    Mais pour les blush et les crayons noirs/liners c'est le genre de produits dans lequel je ne met jamais des fortunes car il y a toujours un équivalent quelque part beaucoup moins cher ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison, Marie, c'est exactement la réflexion que je me fais... D'ailleurs, je vais vous présenter sous peu deux blushs de la marque Sonia Kashuk que j'aime encore mieux que celui-là et qui ne coûtent que 10$ chacun, plutôt que les 41$ que coûte le Hourglass...

      Supprimer
  3. Je n'utilise aucun blush personnellement ... mais j'y viendrai peut être un jour :)

    RépondreSupprimer